Grand prix – Prix Caraibes

PRIX LITTÉRAIRE DES CARAÏBES

LISTE DES LAURÉATS

• 1965 : Jean Price Mars (Haïti), pour l’ensemble de son œuvre.

• 1967 : Raphaël Tardon (Martinique), décerné à titre posthume pour l’ensemble de son œuvre

• 1969 : Léon-Gontran Damas (Guyane) pour l’ensemble de son œuvre

• 1971 : Marie-Magdeleine Carbet (Martinique), pour Roses de la grâce, Éditions le Cerf-volant.

• 1973 : Jean Fouchard (Haïti), pour Les marrons de la liberté, Deschamps éd.

• 1975 : Jean-Louis Baghio’o (Guadeloupe), Le flamboyant à fleurs bleues, Calmann-Lévy éd.

• 1977 : Liliane Devieux-Dehoux (Haïti), pour L’amour oui, la mort non, Éditions Naaman.

• 1979 : Xavier Orville (Martinique), pour Délice et le fromager. Grasset

• 1981 : Bertène Juminer (Guyane), pour Les héritiers de la presqu’île, Présence Africaine

• 1983 : Alain Rapon (Martinique), pour La présence de l’absent, Présence Africaine

• 1985 : Roland Brival (Martinique), pour Les tambours de Gao, J.C. Lattès Ed.

• 1987 : Daniel Maximin (Guadeloupe), pour La soufrière, Seuil éd.

• 1989 : Raphaël Confiant (Martinique), pour Le nègre et l’amiral, Grasset éd.

• 1991 : Micheline Hermine (Guyane), pour Les Iguanes du temps, Éditions Caribéennes.

• 1993 : Ernest Pépin (Guadeloupe), Homme au bâton, Gallimard éd.

• 1995 : Nelly Shmidt pour Victor Schoelcher et l’abolition de l’esclavage, Fayard éd.

• 1997 : Marie-Reine de Jaham (Martinique), L’Or des îles et le sang des volcans, Laffont éd.

• 1999 : Mona Guérin (Haïti), Mi-figue mi-raisin, l’Harmattan éd.

• 2001 : Oruno Denis Lara (Guadeloupe), pour La naissance du Panafricanisme. Les racinescaraïbes, américaines et africaines du mouvement au XIXème siècle, Maisonneuve et La rose éd.

• 2003 : Josaphat-Robert Large (Haïti), Les terres entourées de larmes, (trilogie) l’Harmattan éd.

• 2005 : Keed J. Kendall (Martinique), De la rivière à la scène, l’Harmattan éd.

• 2007 : Gary Victor (Haïti), pour Les cloches de la Brésilienne, Vents d’ailleurs éd.

• 2009: Emmelie Prophète (Haïti), pour Le Testament des Solitudes, Éditions Mémoire d’encrier éd.
Et : Alex May (Guyane française), pour Guyane française, l’or de la honte, Calman Lévy éd.

• 2011: Emmanuel Goujon (Martinique), L’Imperméable, Éditions Vents d’Ailleurs éd.
Mention spéciale à : Michel SOUKAR, pour Cora Geffrard, Editions Mémoire d’encrier.

• 2013 – Yanick Lahens (Haïti), pour Guillaume et Nathalie, Editions Sabine Wespieser.

• 2015 : Makenzy Orcel (Haïti), pour l’Ombre animal, Editions Zulma.

• 2017- James Noel pour « Belle merveille » aux éditions Zulma
Prix hors concours
A Simone Schwarz Bart pour l’ensemble de son oeuvre