La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GRAND PRIX LITTERAIRE D'AFRIQUE NOIRE

 

 LAUREAT 2016 

 

 ♦ 

Blick Bassy pour "Le Moabi Cinéma" ed. Gallimard

♦ ♦

 

 Mention spéciale : Guy Alexandre Sounda pour "Confessions d'une sardine sans tête" ed. sur Le Fil

 

...

 


" Dites-moi, qui ? Répondez-moi, qui donc ? Qui a décidé qu'il fallait un visa pour aller d'un endroit à l'autre ? Est-ce que Jules Verne ou Hergé ont dit ça ? De la terre à la terre, il n'y a pas besoin de visa. De la terre à la lune, il n'y a pas besoin de visa. Hein, mbenguiste, toi qui connais, dis-nous, qui... ? - Qui a fait quoi ? S'enquit le costumé tiré au moins à huit épingles. - Qui est venu ici chercher nos ancêtres pour les vendre et en faire des esclaves ? Qui... mais... qui lui a donné un visa pour venir ici ? Et qui l'a autorisé à pourchasser nos héros ? Les Nyobé, Wandjié, Félix-Roland Moumié... Qui ? Vous allez dire que je radote, allez dire ! Mais ces gens-là, ont-ils eu besoin du visa pour nous ruiner ? Ont-ils fait la queue pour prendre un laissez-passer, un sauf-conduit, un sauve-qui-peut ? Répondez-moi avant que je fasse un malheur. " Et en avant la musique !... La musique des mots avec notre drôle de héros, le candide et rusé Boum Biboum, et ses amis et sa famille hauts en saveur, qui nous projettent du coeur de la forêt africaine à travers la comédie du monde."
 
 

 

 

 


 

Historique du Prix