Communiqué de presse Grand Prix Afrique

Le Grand Prix Afrique sera remis le 16 mars lors de la 3è édition du salon du Livre africain qui se tiendra cette année du 15 au 17 mars à la mairie du 6ème arrondissement de Paris.

Communiqué de presse Prix Asie

La librairie Phénix vous invite à découvrir le lauréat du Grand Prix Asie qui sera décerné le 21 mars 72 boulevard Sébastopol à Paris 3ème.

Communiqué de presse Prix France-Liban

Le jury du Prix France-Liban de l’ADELF s’est réuni mardi 12 décembre 2023 afin de choisir son lauréat pour l’édition 2023. Le Prix France-Liban est attribué au roman d’Oliver Rohe Chant Balnéaire, paru aux Éditions Allia ; une Mention spéciale a également été attribuée à l’essai de Céline Regnard En transit paru aux Éditions Anamosa.

***

Nous avons le plaisir de vous annoncer la première sélection pour le Prix France-Liban 2023 (43e édition) :

Barrère, Sandra : Écrire une histoire tue : le massacre de Sabra et Chatila dans la littérature et l’art (Classiques Garnier, 2022).

Boustany, Gabriel : La mécréante (JC Lattès, 2023)

Char, Yasmine : L’amour comme un empire (Gallimard, 2023).

Karaki, Samah: Le talent est une fiction (JC Lattès, 2023).

Kojok, Salma : Noir Liban (Eric Bonnier, 2022).

Liane, Déa : Georgette (Editions de l’Olivier, 2023).

Moughanié, Hala : Il faut revenir (Editions Project’îles, 2023).

Raad, Nada : Plume de sang (Calima éditions artliban, 2023).

Regnard, Céline : En transit (Anamosa, 2023).

Rohe, Oliver : Chant balnéaire (Allia, 2023).

La liste des finalistes sera connue le 10 novembre et le lauréat, le 13 décembre.
Parmi les membres du jury : Albert Dichy, Valérie Marin La Meslée, Carmen Boustani, Abdallah Naaman, Bahjat Rizk, Sélim Nassib (lauréat 2022) et Georgia Makhlouf, écrivaine et journaliste franco-libanaise, responsable du prix depuis 2016.

***

Jacques Chevrier – St Malo Eté 2022

Nous avons l’immense tristesse de vous faire part de la disparition de Jacques Chevrier survenue en Bretagne le 29 août dernier.

Étonnant voyageur des grands larges…, pour citer le festival malouin Étonnants Voyageurs, dont il partageait avec son fondateur et écrivain breton comme lui, le regretté Michel Le Bris, l’idée d’une littérature « ouverte sur le monde » ; pionnier parmi sa génération à oeuvrer auprès des intellectuels français à la découverte et au rayonnement des littératures africaines francophones orales, l’homme de lettres qui dédicaçait en 2005 L’arbre à palabres à ses quatre filles, s’en est allé….

Nous ne saurons jamais assez vous remercier, vous toutes et tous qui l’avez connu et reconnu, pour les hommages très émouvants que vous lui avez adressés. Pour n’en citer qu’un seul, nous reprenons ici le très beau témoignage d’amitié du Professeur Alain Joseph Sissao adressé à sa famille :

« Voilà pourquoi, je dirais comme Biraogo Diop dans Écoute plus souvent les choses que les êtres, que le Professeur Chevrier n’est pas parti, il est parmi nous et il est dans l’eau qui dort, il est dans le vent qui vagit, il est dans l’air, il est dans la Littérature nègre, il est dans L’arbre à palabres, il est dans le chercheur d’Afrique, il est dans sa terre natale bretonne. »


L’Association des Écrivains de Langue Française

L’Association des Écrivains de Langue Française réunit dans un même attachement à la langue française des écrivains de toutes origines. Son objectif est de révéler de nouveaux talents et de consacrer des écrivains majeurs qui, par la qualité de leur écriture ou par la force de leur engagement, font rayonner les littératures francophones dans le monde. Pour l’ADELF, la langue française représente un patrimoine commun en perpétuelle et nécessaire évolution, qui précède ou accompagne, par le dialogue des cultures, les mutations du monde moderne.

L’Association a été fondée en 1926. À l’époque, la France était à la tête d’un vaste empire colonial. Les Prix littéraires de l’ADELF avaient alors pour vocation de récompenser les écrivains s’exprimant en français, indigènes ou administrateurs de la France d’outremer, dans des territoires où le français était imposé. L’existence d’un Prix Asie (Cochinchine) s’explique ainsi. Les colonies étaient administrées à l’époque par le Ministère de la Marine : l’ancienneté du Prix de la Mer et son lustre en sont le témoignage, alors que de nombreux autres Prix consacrés à la mer ont eu une existence éphémère.

L’Association des Écrivains de Langue Française a été reconnue d’utilité publique en 1952. Après les Indépendances, l’ADELF, héritière d’un passé révolu, s’est peu à peu ouverte au monde contemporain. Elle s’est alors donné pour mission de distinguer les auteurs d’expression française, d’où qu’ils viennent. Pour l’ADELF, la langue française représente un patrimoine commun en perpétuelle et nécessaire évolution, qui précède, ou accompagne, par le dialogue des cultures, les mutations du monde moderne. L’enjeu majeur est de mettre en valeur l’usage du français afin de promouvoir l’expression de toutes les sensibilités, d’en souligner le dynamisme et d’en favoriser la dimension créatrice. Comment pratique-ton le français, qu’il soit ou non langue vernaculaire, pour répondre aux problématiques actuelles ?

En savoir plus

Les Prix